60ème étape : León San-Martin-del-Camino

Aujourd’hui, beaucoup de pèlerins ont décidé de rester à León. J’ai hésité et finalement j’ai choisi de marcher un peu. Rester à León, pourquoi faire ?

Tout le monde était bien fatigué, ce matin. Le réveillon a duré dans la nuit. Je suis donc parti tardivement, les yeux encore bien tirés, pour une petite journée de marche. Ce n’était qu’une longue traversée de la zone urbaine de León, désertée ce 25 décembre. J’ai surtout causé aux nombreux chats errants. Les chats ont le mérite de peupler l’Espagne.

Je me suis trouvé seul à l’albergue de San-Martin, grande comme un hall de gare avec ses 200 lits et son unique poêle à bois. Installé sur le lit voisin, la réserve de bois à portée de main, je n’aurai pas besoin de me lever cette nuit pour charger le feu. À mon avis, un froid d’outre-tombe ne me réveillera pas.

Publicités

Une réflexion au sujet de « 60ème étape : León San-Martin-del-Camino »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s