44ème étape : Zubiri Pampelona

Aujourd’hui, je me suis enfin senti en Espagne !

Comment se croire ailleurs, dans les rues de Pampelune toujours à l’ombre, étroites et cachées du soleil par les grandes façades peintes des immeubles, aux fenêtres desquels sèche le linge des familles.

Comment se croire ailleurs, quand soudain, à l’heure de la sieste, les magasins baissent le rideau ; quelques gamins seulement restent dehors, jouent au ballon, et font retentir dans la ville assoupie les cris de leurs exploits.

Comment se croire ailleurs, quand la vie revient avec la nuit, quand tout s’illumine à nouveau, quand les bars servent vino, cerveza et tapas aux clients réveillés.

Comment se croire ailleurs, dans ces églises pleines de dorures, de tabernacles à triple couronne, de statues peintes et non-décapitées, de femmes agenouillées…

Pas de doute, je suis bien en Espagne !

Marc s’arrête quelques jours pour prendre un peu de repos avec des amis venus le visiter. Nous étions partis tôt le matin pour avoir le temps de trinquer et de manger quelques tapas à Pampelune, histoire de fêter nos presque 600 km de marche en duo. Adios, Marc !

Publicités

Une réflexion au sujet de « 44ème étape : Zubiri Pampelona »

  1. Mince, ça doit être triste de lâcher un compagnon de 600 bornes !

    J’aime bien le « statues peintes et non-décapitées » …

    Au fait, je pense à deux choses:
    – une histoire pas drôle: les beaux-parents de mon chef d’agence sont partis de l’île de Rez. C’est la 2de fois qu’ils font St Jacques (des retraités). Ils sont en avance sur toi puisqu’ils sont à mi-Espagne (je ne sais pas exactement où). Lors de leur première pérégrination ils ont été détroussé au détour d’un chemin hispanique par une bande de malfrats: liquidité, papiers, rucksack, &c… mon chef t’engage à bien faire attention.
    – une histoire mieux: lors du camps en Espagne avec les scouts on avait fait un bout de route St Jacques. Nous avions vu une église en Galice je crois (O’Cebreiro?) où eut lieu un miracle eucharistique. Si la route t’y mène …

    Est-ce que quelqu’un à des niouzes d’Antoine? on ne voit plus de message du Liban, ça m’inquiète …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s