38ème étape : Labastide-Chalosse Orthez

Aujourd’hui, j’ai appris que le village de Labastide-Chalosse s’appelait avant la révolution Labastide-de-Pont-la-Reine. Il était nommé ainsi comme un jumelage avec la ville espagnole de Puente-la-Reina par laquelle passe également le chemin de Compostelle.

Hélas pour la petite localité qui s’était prise pour une reine, cette prétention bien placée ne survécut pas à l’idéologie révolutionnaire. La prétention n’est pas une vertu au pays de l’Égalité.

Le Béarn est un pays de ponts qui n’enjambent ni fleuves ni rivières, mais un grand nombre de gaves. Les pèlerins d’autrefois traversaient beaucoup de ces cours d’eau à pied. Tous ceux qui venaient des Landes, alors couvertes de marais, étaient déjà maîtres de ce sport. On peut dire qu’ils mouillaient le maillot. Le pèlerin moderne, marchant dans de bonnes godasses sur des chemins bien tracés, a sans doute moins de mérite. Pourtant, il estime être un lointain descendant de ces jacquets de jadis.

Encore une histoire de prétention.

Publicités

Une réflexion au sujet de « 38ème étape : Labastide-Chalosse Orthez »

  1. C’est beau la Chalosse. Le reste des Landes, c’est un peu plat et coniféreux, mais la Chalosse. Rien que prononcer le mot chalosse avec l’accent des Landes, tu as envie de t’envoyer deux magrets …

    Je rattrappe mon retard sur ton parcours. C’est très intéressant tout ce que tu racontes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s