35ème étape : Roquefort Mont-de-Marsan

Aujourd’hui, je suis à Mont-de-Marsan, la ville où les gens ont tous l’accent de Pierre Albaladejo. C’est une ville de rugby, la ville de Thomas Castaignède. Je me souviens de l’équipe de Mont-de-Marsan de la fin des années 90, quand le french flair existait encore, quand l’équipe de France pouvait passer 40 points aux blacks en demi-finale de la coupe du monde, quand cela avait valu à mon frère et moi de nous teindre les cheveux en blond, quand le CSBJ était encore dans le top 16, à l’époque…

Je n’ai noté que maintenant que je me trouve à moins de 1000 kilomètres de Compostelle, ce qui me permet de dire que j’ai fait à peu près la moitié du chemin. Il paraît qu’il y a une borne des 1000 kilomètres quelque part, mais tel que je me connais, j’ai du m’asseoir dessus sans la remarquer.

Publicités

3 réflexions au sujet de « 35ème étape : Roquefort Mont-de-Marsan »

  1. Il me semble me rappeler que la borne des 1000 est à Bourriot-Bergonce… Mais tous les pèlerins suivent l’ancienne ligne de chemin de fer (qu’est-ce que marcher sur du sable pendant 2 jour fait du bien aux ripatons du jacquet!).
    Et… Si Roquefort n’a pas de fromage, le gîte a un lave-linge !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s