28ème étape : Saint-Astier Mussidan

Aujourd’hui, j’ai joué au cowboy far away from home.

En entrant dans la ville de Mussidan, les pieds boueux et fatigués, les cheveux hirsutes et fatigués, les yeux tirés et fatigués, l’esprit libre mais fatigué, je ne désirais qu’une chose : me reposer. Il fallait trouver l’endroit idoine, le havre qui permît au voyageur d’apaiser ses pieds, ses cheveux, ses yeux et son esprit.

Toute la journée durant, j’avais usé mon téléphone en prévision de ce moment. L’évidence était sévère : Mussidan était une ville fantôme. Office du tourisme, centre d’accueil, gîte pèlerin, chambres d’hôte, tout était fermé.

Les premiers pas dans la ville confirmèrent ce qui n’était alors qu’une impression : murs gris, rues vides, église cadenassée, office de tourisme clos, quelques papiers gras s’envolant dans un ciel sans soleil, ne me manquait qu’une paires de revolvers frôlés par mes mains pour achever une image du plus classique des westerns. C’est sûr, un jour, cette ville connut une ruée vers l’or avant que son destin ne la trahisse.

J’entrai donc dans un bar en poussant courtoisement la porte vitrée – ce qui ne me permit pas de tester le traditionnel grand coup de pied d’ouverture. C’est ici que je rencontrai les premiers habitants, vraisemblablement sauvés de l’état de spectre par la boisson-qui-guérit-tout-à-l’ouest-du-Pékos, je veux bien sûr parler du Whisky.

Je voulais leur demander s’ils connaissaient un endroit où poser la selle de mon cheval, si j’avais eu un cheval, mais ils étaient en pleine récitation de la litanie des malheurs de la ville.

En fait de ruée vers l’or interrompue, il s’agissait de zone industrielle délaissée. En fait de ville fantôme, il s’agissait de ville aussi fatiguée que mes pieds. En fait de Whisky, c’était de la bière. Et je n’étais pas à l’ouest du Pékos, j’étais toujours dans l’hexagone.

Finalement, j’ai trouvé un hôtel pas trop cher.

Publicités

Une réflexion au sujet de « 28ème étape : Saint-Astier Mussidan »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s