20ème étape : Bénévent-l’Abbaye Châtelus-le-Marcheix

Aujourd’hui, j’ai marché dans les Monts d’Ambazac, ce qui fit de cette étape, avec un col à 668 mètres, la plus haute du chemin avant le col de Roncevaux.

668 mètres c’est assez modeste, mais ces contreforts du Massif Central proposent quand même de rudes côtes qu’il faut attaquer solidement de son bourdon. C’est le pays des « Puys » (Puy de Jouër, Puy de la Feyte, Puy du Breuil), et des villages qui comportent moins de maisons que de lettres dans leurs noms, comme mon étape de ce soir Châtelus-le-Marcheix.

On peut trouver coincés entre deux Puys des petits coins de paradis, comme ce hameau appelé l’Abbaye, où semble-t-il un jour le temps décida d’y mourir. Un petit ruisseau qui court au creux d’un pré, une dizaine de maisons de poupées, on dirait un petit coin bâti par des cagots.

Les hérissons de la Creuse sont des veinards. Avec des routes aussi étroites et si peu fréquentées, ils doivent être moins stressés que leurs cousins de Seine-Saint-Denis.

Publicités

Une réflexion au sujet de « 20ème étape : Bénévent-l’Abbaye Châtelus-le-Marcheix »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s