19ème étape : La-Souterraine Bénévent-l’Abbaye

Aujourd’hui, j’ai eu tout le loisir de profiter de la bourgade de Bénévent-l’Abbaye, puisqu’à 15 heures je la photographiais déjà.

Je n’ai pas trouvé de grande finesse dans l’architecture romane de l’abbaye, mais il faut reconnaître que ses 38 chapiteaux sculptés sont tout à fait étranges. Ils mettent le plus souvent en scène un personnage dans des situations très curieuses, avec des serpents, des centaures, une faune et une flore très variée, et tout cela s’entremêle dans des positions acrobatiques.

En fait ces chapiteaux racontent un parcours initiatique. Les francs-maçons s’y intéressent beaucoup, sans doute y trouvent-ils des similarités avec leurs rites.

D’après mes calculs, je ne devrais pas rencontrer un seul ravitaillement avant deux jours : je me trouve dans le vide de la diagonale du vide. Je me suis donc chargé en nourriture pour tenir jusque là.

J’ai vu que la boulangerie de Bénévent faisait partie des quelques boulangeries autorisées à produire le « gâteau creusois », pâtisserie à la noisette et au beurre, mythique par son histoire. J’essaierai d’en acheter une part demain.

Publicités

6 réflexions au sujet de « 19ème étape : La-Souterraine Bénévent-l’Abbaye »

  1. Salut Vianney

    Je lis en ce moment le récit d’un voyage que Flaubert et Maxime Du Camp ont fait dans leur jeune temps. Ils font le tour de la Bretagne et décrivent leurs rencontres, leurs découvertes.
    Exactement à ta façon.
    J’y retrouve de grandes similitudes. Notemement sur la facon dont ils décrivent les villes et les églises qu’ils visitent.
    Ce récit s’appelle ‘Nous allions à l’aventure, par les champs, par les grèves »
    Tu vis aussi cette aventure du voyage pédestre, du pélérinage, qui revient « à la mode » mais dont nous avons si nous avons oublié les bénéfices dans cette époque des voyages rapides et lointains.
    Bonnes découvertes

  2. À dos d’âne est fermé en cette saison. J’ai dormi chez Mme Godson.
    Zut… j’ai supprimé votre commentaire, Catherine, l’écran tactile du téléphone est vraiment trop sensible 😦

    • Hihihi ce genre de mésaventure me met toujours en joie…
      quand elle arrive à d’autres bien sûr !
      Mais dis donc pour un pèlerin qui voulait faire de « petites étapes » tu avances drôlement bien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s