11ème étape bis : Issoudun Issoudun

Aujourd’hui, je suis allé à l’hôpital. Ça a pris tellement de temps que je n’ai pas pu redémarrer. Dix jours de repos m’ont été prescrits. Ce serait difficile de rester bloqué 10 jours, aussi ai-je décidé de parcourir à partir de demain environ 15 kilomètres par jour, le temps que la douleur s’en aille.

Même en restant à Issoudun, je demeure un pèlerin. Porter la coquille c’est un sésame pour beaucoup de sourires. Les gens, dans la rue, me lancent des « bon courage ! » et engagent la conversation très facilement. Je les sens aussi plus accueillants. Ils accordent facilement confiance : dans les gîtes, on paie en laissant de l’argent dans une enveloppe. Et incroyable, l’hôtel où je dors cette nuit devait être fermé car les propriétaires partent en vacances ce soir : je suis donc seul dans l’hôtel avec pour mission de glisser les clefs dans la boîte aux lettres demain matin !! Ça vous est déjà arrivé, un truc pareil ? Pour ces gens je suis un inconnu !

Cette confiance est héritée de la foule des jacquets qui m’ont précédé. Merci à eux, c’est un trésor inestimable que je léguerai à mon tour.

Publicités

5 réflexions au sujet de « 11ème étape bis : Issoudun Issoudun »

  1. J’avais vécu quelque chose de similaire en arrivant dans un Bed and Breakfast à Bath, en Angleterre : les clés étaient dans une enveloppe, accrochée à la porte, avec un mot qui disait « Entrez et faites comme chez vous, on revient ce soir ». Un vrai choc de cultures.
    Bon maintenant tu arrêtes tes conneries et tu ralentis le rythme ! En plus tu as la maison pour toi tout seul…

  2. Petite leçon de vocabulaire :
    jacquet : pèlerin de St Jacques
    coquillart : sorte d’escroc qui se fait passer pour un pèlerin de St Jacques. Il en profite pour « taxer » les autres pèlerins… se reconnaît à sa coquille. (oui ce n’est pas évident !) d’où son nom.
    Bon courage pour les prochaines « petites » étapes !

  3. Admirable cette confiance!
    Ceci dit il faudrait impérativement diminuer les étapes pour te retaper! Il faut mieux ralentir que ne pas arriver.
    Nous prières te suivent et nous espérons t’aideront a poursuivre.
    Courage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s