9ème étape : Baugy Bourges

Aujourd’hui, le froid, le vent et la pluie se sont ligués pour m’en mettre plein les pattes. Dans la grande plaine du Berry amputée de ses haies au nom de l’agriculture intensive, le vent prend tout son élan pour s’écraser glacé et mouillé sur les lunettes du pèlerin myope. S’il visait la tête, il m’a en fait coupé les jambes.

Dans le plat Berry, la silhouette de la cathédrale dessine une forme de silo géant dans le gris du ciel. La belle berrichonne se laisse mériter, son approche semble infinie. On s’imagine tout près, elle s’échappe. On la désire un jour entier avant d’entrer dans sa quintuple nef. Un pèlerin n’est pas un touriste comme les autres, il a payé sa visite du prix de ses efforts : son désir est plus grand.

Je suis hébergé dans une chouette famille qui possède un chouette four à raclette. Merci Geneviève, extra ton plan !

Publicités

2 réflexions au sujet de « 9ème étape : Baugy Bourges »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s